Le départ d’un employé

La vie d'une entreprise est constituée d'arrivées et de départs d'employés.

Cependant dans les entreprises sans informatique interne, on constate que beaucoup ne font pas appel à leur prestataire pour clôturer les sessions. Mais cette négligence peut avoir un coût pour la société si ce départ se passe dans de mauvaises conditions.

En effet, ne pas fermer les accès d'un employé mécontent qui quitte l'entreprise peut compromettre l'entreprise si la personne est peu scrupuleuse et continue à exploiter des informations auxquelles elle a toujours accès légalement. C'est ce qui est arrivé récemment à l'un de mes clients.

En décembre dernier, un employé est licencié de l'entreprise en question. Ses accès n'ont pas été fermés car l'entreprise ne nous a pas informés du départ de cet employé. Il possédait non pas une boîte mail nominative mais générique pour son service, sur laquelle le mot de passe n'a pas été changé.

Depuis quelques mois, cette entreprise constate de plus en plus de résiliations de leurs clients qui décident d'aller chez un seul concurrent plus attractif. Ce qui a mis la puce à l'oreille de la direction, c'est que l'employé en question travaille désormais pour cette nouvelle entreprise et qu'en plus de récupérer les clients de son ancien employeur, démarche aussi ses prospects.

Suite à cela, l'entreprise ayant licencié le salarié fait face à des difficultés encore plus importantes dans cette phase de reprise.

Morale : Prenez le temps de signaler à votre support informatique les personnes ayant quitté votre société, il en va de la pérennité de votre société.

Afficher les commentaires

* SysAdmin = Administrateur systèmes et réseaux