mars 11, 2021

Réaction suite à l'incendie chez OVH

Comme vous, j'ai découvert hier matin les dégâts, critiques, de l'incendie qui s'est produit dans les locaux Strasbourgeois d'OVHCloud et notamment la destruction totale du bloc SBG2.

En tant que technicien informatique, je comprends les conséquences si dramatiques d'un tel incident, que ce soit au niveau des données des clients, mais aussi au niveau financier avec tous ces serveurs partis en fumée.

Je constate cependant une chose : depuis le début de l'incident, Octave Klaba, le PDG d'OVHCloud a fait preuve d'une très grande transparence quant à l'avancement des investigations sur l'état actuel des équipements, mais aussi sur les perspectives d'avenir du datacenter parti en fumée, de son voisin partiellement touché et des 2 datacenters intacts.

Dans une vidéo publiée ce soir, dans laquelle Octave Klaba renouvelle ses excuses et donne des informations techniques sur le fonctionnement de SBG2, il mentionne aussi un début d'indice concernant l'origine de l'incendie, qui pourrait bien provenir d'un onduleur sur lequel une maintenance avait été faite quelques heures auparavant.

Sur le réseau Twitter, je vois beaucoup de messages de soutien envers OVHCloud, qui me font chaud au coeur. Mais je vois aussi des messages, moins constructifs, qui reprochent tout un tas de choses à OVH sans rien connaître de comment ça fonctionne ni ce qu'il s'est passé et qui reprochent à OVH leur manque de vigilance quant aux sauvegardes qu'ils sont pourtant censés faire (on parle bien des clients).

Il semblerait que les données pouvant être restaurées de SBG2 sont encore floues. Le PDG a parlé de la restauration des mails en cours. Tout pourra-t-il être récupéré ? Il semblerait bien que non.

Il faut que cet événement inédit dans le monde de l'informatique devienne un exemple pour tout exploitant de datacenter, mais aussi pour tout client qui délaisserait la sauvegarde de ses données. Parce que la pérennité de vos données dépend des solutions que vous mettez en place pour permettre de palier à un incident informatique.

Et vous ? Sauvegardez-vous quotidiennement les données de votre entreprise ? Contrôlez-vous ces sauvegardes ? Si ce n'est pas le cas, êtes-vous prêt à perdre toutes ces données en cas de sinistre ?
Il faut bien penser que sans sauvegarde externalisée contrôlée régulièrement (quotidiennement si possible), vous compromettez la pérennité de vos données.

Courage au groupe OVHCloud qui, je le sais, arrivera à remonter la pente en améliorant le contrôle qualité de ses installations.